Anti-ronflement

Anti-ronflement 

Anti-ronflement

Le ronflement touche prés de 50% des plus de 50 ans. Cela entrâine peu entraîner des troubles du sommeil et de l'apnée du sommeil. Découvrez notre nouvelle gamme de produits anti-ronflement !

Affichage 1 - 8 sur 8 produits
Affichage 1 - 8 sur 8 produits

Le ronflement

Le ronflement est un bruit respiratoire que produit une personne qui dort. Pendant le sommeil, les tissus de la gorge se détendent et se mettent à vibrer plus ou moins fort. Le bruit provoqué par ces vibrations peut atteindre les 100 décibels.

Après 50 ans, 40% à 50% des hommes et femmes ronflent, parfois sans même le savoir. Mais ce phénomène est davantage observé chez les hommes.Solution anti ronflement

Le ronflement : explications

Lors de la respiration, l’air passe par la bouche ou par le nez et descend dans le pharynx pour rejoindre le larynx, entrée qui mène l’air jusque dans les poumons. Le bruit du ronflement est causé par la vibration des muscles et des muqueuses de la gorge dans l’air. Les vibrations proviennent de la luette, des joues, de la langue et des amygdales.

Les causes du ronflement

Les causes du ronflement peuvent être diverses mais sont souvent liées : l’alcool, le tabac, la fatigue, certains médicaments...

Ces facteurs favorisent les vibrations au niveau de la gorge, qui peuvent être d’origine différente :

-  La personne qui ronfle dort systématiquement sur le dos.

- La gorge subit un rétrécissement de la gorge du à : l’obésité, une obstruction nasale, un cou trop court, une mâchoire inférieure peu développée ou de trop grosses amygdales.

- Une longueur anormale du voile du palais ou de la luette lié au tabac.

Le passage de l’air est plus difficile pendant le sommeil car les muscles de la langue et de la gorge sont relâchés.

Apnée du sommeil

Les conséquences du ronflement

Des ronflements qui deviennent de plus en plus forts et de plus en plus fréquents peuvent entrainer une asphyxie chronique. Les troubles du sommeil peuvent être classés en trois niveaux de gravité :

- Le ronflement simple, non compliqué

- Le syndrome d’apnée du sommeil

- Le syndrome de Pikwick, lié à l’obésité. Ce syndrome entraine faible pression sanguine et un haut niveau de CO2.

Lorsqu’une personne souffre des trois troubles du sommeil précédemment cités, c’est une véritable maladie chronique.

L’apnée du sommeil n’est pas une conséquence du ronflement mais une complication.

Définition de l’apnée du sommeil

L’apnée du sommeil signifie un arrêt du flux respiratoire. Lorsqu’il s’agit uniquement d’une diminution du flux respiratoire, on parle d’hypopnée.

Les causes de l’apnée du sommeil

Les causes de l’apnée du sommeil sont de deux types :

- L’obésité ou le syndrome métabolique : les efforts respiratoires pour lutter contre l’obstruction des voies supérieures du nez, de la bouche, du pharynx et de larynx. Dans ce cas, on parle d’apnée obstructive.

- Les causes d’origine neurologique : c’est une anomalie du contrôle de la respiration. Dans ce cas, on parle d’apnée centrale du sommeil.

Les conséquences de l’apnée du sommeil

Les conséquences de l’apnée du sommeil peuvent être très gênantes voir très graves : somnolence due à une diminution du sommeil profond et paradoxal, irritabilité, perte de libido, état dépressif, troubles cardio-vasculaires et dé-saturation en oxygène due à une diminution de la pression partielle en oxygène dans le sang...

Les symptômes de l’apnée du sommeil

Une personne qui souffre d’apnée du sommeil peut se sentir concernée en partie ou totalement par les symptômes suivants :

  • Pendant la journée : Somnolence, fatigue chronique, céphalées matinales (maux de tête au réveil), le manque d’attention qui peut provoquer des accidents, des comportements maladroits, troubles du comportement : perte de mémoire, état dépressif, irritabilité, nervosité, hallucinations hypnagogiques...
  • Pendant la nuit : Ronflements, arrêt du flux respiratoire, mouvements brusques du corps, micro réveils, réveils en sursaut, troubles urinaires, sueurs, somnambulisme, somniloquie (parler en dormant), grincements des dents...

Apnées du sommeil : diagnostique

Si vous pensez souffrir d’apnées du sommeil, vous pouvez dans un premier temps effectuer le test de l’échelle d’Epworth. Ce test permet de mesurer votre niveau de somnolence, principal signe d’apnées du sommeil. Mais ce test seul ne suffit pas pour confirmer les troubles du sommeil. Pour cela, voici deux techniques pour les diagnostiquer :

- La polygraphie ventilatoire : cette technique a lieu à domicile et enregistre (pendant 6h de sommeil minium) les mouvements respiratoires, le débit d’air entrant et sortant ainsi que le taux d’oxygène dans le sang.

- La polysomnographie : c’est la technique est la plus complète car elle permet d’évaluer la qualité du sommeil du patient et sa respiration. Ce dernier passe une nuit entière dans un laboratoire, qui va à l’aide d’un électrocardiogramme, enregistrer l’activité cérébrale et le flux d’air naso-buccal. L’électrocardiogramme permet également d’enregistrer les mouvements des muscles oculomoteurs (pour identifier le sommeil paradoxal) et les mouvements thoraciques et abdominaux (pour identifier les efforts respiratoires).

Les solutions anti ronflement

Il faut savoir qu’un ronfleur ne sait pas toujours qu’il ronfle et ne se souvient pas de ses micro-réveils. Dans la plupart des cas, c’est l’entourage du ronfleur qui le constate et le fait savoir. Le ronfleur a tendance à nier lorsqu’on « l’accuse ». L’entourage a parfois recours à des enregistrements, voir des vidéos, pour le prouver et provoquer une réelle prise de conscience.

L’entourage est également souvent à l’origine de la mise en place d’un traitement anti ronflement ou anti apnée du sommeil. En effet, lorsqu’une  personne au sein d’un couple ronfle régulièrement, des tensions s’installent et peuvent parfois mener jusqu’au divorce…

Les principaux traitements du ronflement et de l’apnée du sommeil sont les suivants :

- Amaigrissement : pour réduire le volume de la langue et des tissus du pharynx afin de faciliter le passage de l’air.

- Chirurgie : solution courante, cette intervention consiste à sectionner le bord du voile du palais et de la luette pour dégager le pharynx. Lorsque les amygdales sont en cause, elles peuvent également être retirées.

- Radiofréquence : un faisceau localisé de micro-ondes permet de brûler et durcir le voile du palais à l’aide d’une aiguille.

- Orthèse d’avancée mandibulaire : elle se présente sous la forme d’une double gouttière qui permet d’avancer la mâchoire inférieure et ainsi augmenter et dégager le passage de l’air dans le pharynx.

- Pour les personnes qui ne souhaitent pas recourir à la chirurgie, il est conseillé de dormir sur le côté.

En France, 4 millions de personnes souffriraient de ronflement ou d’apnée du sommeil sans le savoir et/ou sans être traitées. Pourquoi ?

- Il est difficile d’identifier soi-même un trouble du sommeil

- Le patient a parfois honte des symptômes dont il souffre

- Les solutions anti-ronflement et anti apnées du sommeil sont rares, souvent onéreuses et leur efficacité n’est pas toujours prouvée.

Quelle solution anti-ronflement et apnée du sommeil choisir ?

Il existe deux traitements différents aujourd’hui reconnus pour leur efficacité :

  • La machine à pression positive continue

C’est le traitement de référence. C’est une petite machine qui, à l’aide d’un masque facial, propulse l’air ambiant dans les voies respiratoires. Le masque peut couvrir seulement le nez, ou le nez et la bouche en même temps. La pression exercée par la machine empêche les voies aériennes de se refermer.

Très efficace, cette technique représente tout de même quelques inconvénients. Le masque peut irriter la peau et provoquer des allergies. La liberté de mouvement reste très limitée. Une sécheresse des muqueuses nasales et buccales peuvent se faire ressentir au réveil. La machine peut représenter une légère gêne sonore (mais qui sera toujours plus faible que la gêne sonore provoquée par des ronflements). Cet appareil s’utilise à vie. A long terme, il devient très onéreux

  • L’orthèse d’avancée mandibulaire

L’orthèse d’avancée mandibulaire prend la forme de deux gouttières placées sur la mâchoire inférieure et la mâchoire supérieure. Les deux gouttières sont reliées à l’aide de barrettes. La forme de la gouttière permet de maintenir la mâchoire inférieure et la langue en avant pendant le sommeil. Ce mécanisme libère le passage de l’air dans les voies respiratoires et stoppe ainsi les ronflements.

Certaines orthèses d’avancée mandibulaire fonctionnent avec prise d’empruntes, d’autres non. La prise d’emprunte permet cependant une solution sur mesure et donc par conséquent plus efficace et plus confortable.

L’orthèse d’avancée mandibulaire Oniris

L’orthèse d’avancée mandibulaire Oniris fonctionne sur prise d’emprunte dentaire et ressemble fortement à un protège dent pour sportifs. La prise d’emprunte dentaire est très simple et se réalise soi-même à domicile. Cette orthèse anti-ronflement offre 8 réglages de l’avancée mandibulaire. C’est une solution contre le ronflement et l’apnée du sommeil efficace et facile d’utilisation. Contrairement à la machine PPC, l’orthèse vous garantit une liberté de mouvement pendant la nuit.

Oniris met fin au ronflement

Une étude contrôlée par L’AFFSAPS démontre que les utilisateurs de l’orthèse Oniris témoignent d’un sommeil plus réparateur, de la disparition des ronflements, d’une humeur plus sereine… Cette étude démontre également que 97% des personnes interrogées ne se sentent plus fatiguées et que 94% sont satisfaites de cette solution anti-ronflements.

L’orthèse Oniris a l’avantage d’être fabriquée en France. Elle ne contient ni bisphénol A, ni silicone, ni latex, ni phtalate. De plus, l’orthèse Oniris a une durée de vie de 2 ans environ et coûte seulement 69.90 euros.

Orthèses anti ronflement Oniris

En savoir plus sur l’orthèse d’avancée mandibulaire, solution efficace pour le ronflement et l’apnée du sommeil Oniris.

Haut de Page

Produits déjà consultés

Aucun produits

Besoin de conseils

Du lundi au vendredi de 9h30 à 12h45 de 14h à 18H (17H00 le vendredi)

SERVICE CLIENT

01 43 67 15 15 

MAGASIN CÉLYATIS PARIS 

01 43 38 15 24

9-11 passage Bullourde 75011 Paris

Du mercredi au samedi de 10h00 à 13h00 (mardi 11h) de 14h00 à 19h00

Menu

Comparer 0