Audition

Audition 

Audition

Tous les appareils auditifs, les assistants d'écoute et aide auditive des marques Sonalto et Tinteo sont sur Célyatis.

Affichage 1 - 4 sur 4 produits
Affichage 1 - 4 sur 4 produits

Perte auditive : Définition

Le déficit auditif est une pathologie qui concerne toutes les tranches d’âges. On distingue les personnes souffrantes de perte auditive liée au vieillissement, les personnes sujettes aux problèmes d’audition depuis leur naissance et les individus ayant subit un choc auditif ou ayant vu leur ouïe se dégrader prématurément. Depuis l’arrivée des nouvelles technologies, nos oreilles sont constamment sollicitées et les jeunes adultes sont de plus en plus nombreuses à être victime d’une perte auditive.

Fonctionnement de l'oreille

 

Le type de la perte auditive le plus observé est la presbyacousie. La presbyacousie est une forme de déficience de l’ouïequi survient petit à petit avec l’âge et qui touche les deux oreilles. Le système auditif n’a plus ses pleines capacités à percevoir les sons et les fréquences aigües.

La perte de l’audition se mesure selon différents degrés. Les spécialistes se basent principalement sur une méthode établit par le Bureau International d’Audio-Phonologie. Elle consiste à mesurer le nombre de décibels perdues par le patient.

  • Inférieur à 20 décibels : l’audition est tout à fait correcte.
  • De 20 à 40 décibels de perte : la surdité est légère.
  • De 40 à 70 décibels perdus : la surdité est moyenne.
  • De 70 à 90 décibels perdus : la surdité est sévère. L’appareillage est indispensable.
  • Une perte supérieure à 90 décibels : la surdité est profonde. Le patient ne perçoit plus aucun son.

Afin de mieux prendre en compte cette pathologie qui peut rapidement devenir handicapante, les premiers signes de la baisse de l’audition ne doivent pas être pris à la légère.

Perte auditive : Quels sont les signes ?

Lorsqu’il s’agit d’une presbyacousie, la perte auditive est très progressive. Il est donc difficile pour le patient de s’en rendre compte immédiatement. Il s’habitue à son ouïe, notamment à ne plus percevoir les sons aigus. Suivre et participer à une conversation devient de plus en plus difficile. La parole et principalement les consonnes correspondent à des sons aigus. Dans ce cas, les premières constatations proviennent, la plupart du temps, de l’entourage du malentendant.

ouie

A l’inverse, lorsqu’il s’agit d’une perte auditive importante, le patient (et son entourage) perçoit rapidement les symptômes. Si la perte auditive n’est pas naturelle mais qu’elle reste faible, c’est souvent l’entourage qui la détecte : le patient augmente sans cesse le son de la TV, il comprend mal les conversations, il demande à ses interlocuteurs de se répéter, etc.

Pour les jeunes enfants, la détection de la perte auditive est plus complexe car ces derniers ne s’expriment pas. Les parents doivent être très attentifs à leur comportement qui peut, dans certains cas, être révélateur : pas de réaction aux bruits, pas de babillement, retard dans l’apprentissage de la parole, enfant isolé...

Quels que soient les symptômes et leur degré, il est préférable de consulter un médecin ORL le plus rapidement possible. Plus la perte auditive est prise en charge rapidement, plus les spécialistes pourront mettre en place des solutions adaptées et efficaces.

Perte auditive : Les causes

La perte auditive (appelée également déficit auditif) peut être de deux types :

La surdité de transmission : la perte auditive provient de l’oreille moyenne et externe. Les ondes sonores ne sont plus transmises par le tympan et les osselets. Dans ce cas, trois pathologies peuvent en être la cause :

  • Les otites répétitives non traitées
  • L’otospongiose : les osselets sont calcifiés
  • Le Cholestéatome : un kyste détruit l’oreille moyenne

La surdité de perception : le déficit auditif provient de l’oreille interne. Le nerf ou le cerveau interprète mal le message nerveux. C’est le cas de la presbyacousie. Les cellules ciliées disparaissent peu à peu mais ne se reforment jamais. Plusieurs facteurs sont en cause :

  • Un traumatisme sonore qui détériore voir détruit les cellules ciliées
  • L’hérédité
  • Certains médicaments type Paracétamol, Ibuprofène, Doliprane
  • Travailler dans un environnement bruyant
  • Une tumeur du nerf auditif
  • Un virus

Les causes de la perte auditive sont souvent rapidement déterminées. A l’inverse, certains individus ne mesurent les conséquences que peuvent engendre une perte d’audition.

La perte auditive n’est pas un sujet tabou en France, mais elle est généralement très mal vécue par le patient. Un déficit auditif, à tout âge, peut avoir de sérieuses conséquences sur le moral et les relations sociales du malentendant. Ce dernier aura tendance, à force de ne plus suivre la conversation, à s’isoler de son entourage.

problème audition

Etre malentendant c’est fatiguant. Il perçoit également que certains de ses proches se lassent de se répéter sans cesse. Certaines sorties comme les spectacles, le théâtre et les concerts deviennent une véritable corvée. Dans certains cas, une reconversion professionnelle est indispensable. Le malentendant perd confiance en soi et peut parfois être sujet à une lourde dépression.

Il faut savoir que les conséquences ne sont pas seulement sociales. La baisse de l’audition entraine une diminution de la vigilance et peut devenir dangereuse pour le patient comme pour son entourage (la conduite, traverser une route,ect.).

Afin d’éviter tout risque d’accidents, d’isolement de l’individu ou d’une dépression, il est important de prendre en charge rapidement la pathologie. Avec le temps, le cerveau s’habitue et la rééducation devient plus difficile et plus lente.

Acouphène : Définition - Qu’est-ce-que les acouphènes ?

Sachez que les problèmes d’audition ne se manifestent pas tous par une diminution de l’ouïe, il peut également s’agir d’acouphène. L’acouphène se traduit par le sentiment de percevoir des bruits gênants et inhabituels : bourdonnements, sifflements.

acouphenes

 

Nous distinguons deux types d’acouphènes :

  • Les acouphènes objectifs : le bruit est réel et mesurable. C’est l’organe de l’audition qui est touché (la cochlée). Causée par une malformation, une contraction des muscles de l’oreille ou une lésion, une intervention chirurgicale est souvent nécessaire.
  • Les acouphènes subjectifs : liés à l’âge, ce type d’acouphène se traduit par un mouvement régulier des cellules ciliées. Un signal est envoyé et le cerveau traite systématiquement l’information. Or, les sons perçus par le système auditif sont imaginaires. Soit le cerveau s’habitue à ne plus les percevoir, soit au contraire, les sons vont se développer de manière excessive jusqu’à devenir insupportables. 
    Cependant, la forme d’acouphène la plus grave et la plus handicapante c’est l’hyperacousie. Cette forme de déficit auditif survient généralement après un fort traumatisme auditif. Le patient souffre d’une intolérance sévère à toutes sortes de bruits (claquement d’une porte, froissement d’une feuille).

Aide auditive : Quelle est la différence entre les appareils auditifs et les aides auditives ?

Le choix entre un appareil auditif ou une aide auditive (également appelé assistant d’écoute) se fait obligatoirement à l’aide d’un audioprothésiste et dépend principalement du niveau de la perte auditive du patient.

L’assistant d’écoute est une petite oreillette numérique qui permet d’amplifier le son et de le rendre plus audible. Un assistant d’écoute est l’aide auditive idéal pour les personnes ressentant une gêne auditive légère. Attention, l’assistant d’écoute n’est pas une prothèse auditive. Il existe trois formes d’assistant d’écoute :

  • L’assistant d’écoute open-fit : c’est la plus petite forme qui existe. C’est un microtube qui aère le conduit auditif afin de transmettre le son au patient.
  • Les intra-auriculaires : c’est une forme très discrète qui s’insère facilement dans l’oreille. Elle convient particulièrement aux problèmes auditifs légers à moyens.
intra auriculaire
  • Les contours d’oreille : ils se placent dernière l’oreille et sont parfait pour les pertes auditives importantes.
contour oreille

Ensuite, il existe deux types d’appareils auditifs :

  • L’appareil analogique : c’est un microphone qui capte le son et le traduit en signal électrique. Il est ensuite amplifié et transmit à l’écouteur. Transformé en vibration sonores, le cerveau interprète correctement les sons. Les sons gênants de l’environnement peuvent être réduits mais la correction auditive perdra de sa qualité.
  • L’appareil numérique : cet appareil auditif révolutionne l’appareil analogique. Un système analyse le son perçu et s’adapte à l’environnement du patient. Le réglage est automatique. La perception de la parole est également amplifiée.

Aujourd’hui, les appareils auditifs bénéficient des nouvelles technologies. Plusieurs accessoires viennent les compléter afin d’offrir au malentendant une correction de qualité.

  • La télécommande pour effectuer des réglages soi-même
  • L’accessoire qui permet de transformer son appareil auditif en casque TV
  • L’accessoire qui permet d’utiliser son appareil auditif comme kit main libre

Certains patients sont encore septiques à l’idée de porter une aide auditive. L’avantage, c’est qu’aujourd’hui ils ont la possibilité de les essayer sur une période déterminée afin de trouver la solution la plus adaptée à leur perte d’audition.

Assistant d’écoute et aide auditive chez Célyatis

Célyatis vous propose sa nouvelle gamme d’assistant d’écoute et d’aide auditive. 

assistant écoute Sonalto



L’assistant d’écoute Octave de Sonalto est une petite révolution. Cette aide auditive préréglée permet d’amplifier les sons dans votre quotidien. Petit, léger, c’est l’un des assistants d’écoute les plus discret du marché. Il offre une qualité d’écoute HD et propose 2 programmes d’amplifications de 11 et de 20 décibels.

Produits déjà consultés

Aucun produits

Besoin de conseils

Du lundi au vendredi de 9h30 à 12h45 de 14h à 18H (17H00 le vendredi)

SERVICE CLIENT

01 43 67 15 15 

MAGASIN CÉLYATIS PARIS 

01 43 38 15 24

9-11 passage Bullourde 75011 Paris

Du mercredi au samedi de 10h00 à 13h00 (mardi 11h) de 14h00 à 19h00

Menu

Comparer 0