La pollution intérieure : ses origines, ses dangers, les solutions

La pollution intérieure : ses origines, ses dangers, les solutions

La pollution de l'air est un danger sous estimé qui nous concerne tous. Tout ce que vous devez savoir sur la pollution de l'air est dans cet article.

 

La pollution intérieure, un danger sous-estimé

On retrouve de nombreux polluants chimiques et allergènes de toutes origines dans une maison. Globalement, on estime que l'air intérieur d'une maison serait 2 à 5 fois plus pollué que l'air extérieur. En Europe et aux Etats-Unis, environ 90% de la population considérerait que l'air intérieur de son logement est de bonne qualité alors même que l'immense majorité ne sait pas comment en mesurer la qualité.

De plus, le problème de la pollution intérieure n'est devenu un sujet de préoccupation qu'à partir des années 80 à cause notamment de polluants très dangereux comme l'amiante, les peintures au plomb ou le monoxyde de carbone. Par conséquent, il y a encore beaucoup de choses que l'on ignore sur les effets à long terme de la pollution intérieure mais on peut d'ores et déjà identifier un certain nombres d'effets indésirables. En fonction du type de pollution, celle-ci peut entraîner des complications respiratoires et favoriser les maladies cardiovasculaires. De nombreux composants chimiques présents dans l'air de nos maisons sont égalements cancérigènes. Une étude de 2014 publiée par l'ANSES fait même état de 20 000 morts prématurées en France chaque année à cause de la pollution intérieure !

 

La pollution intérieure : des sources multiples

Toutes les pièces de la maison sont concernées par la pollution intérieure, mais pas de la même façon: que l'on soit dans une cuisine, une chambre ou un salon les particules auxquelles nous sommes exposés ne sont pas les mêmes. Et pour cause: les sources de la pollution sont multiples.

Tout d'abord, il y a les textiles qui font partie du mobilier comme les tapis, les rideaux, la moquette, etc. Ces derniers contiennent de nombreux allergènes et notamment des acariens, qui peuvent gêner la respiration des personnes sensibles en cas de mauvaise aération.

Ensuite, les matériaux de construction et notamment la peinture peuvent dégager des particules nocives dans l'air. Lors de la vente ou de la location d'un logement, un diagnostic sur la présence de ces polluants est obligatoire. Si vous choisissez de faire des travaux chez vous, privilégiez des matériaux et des peintures écologiques, moins nocives pour la santé.

Le mobilier est aussi responsable de l'émission de particules au sein de nos logements. Certains types de meubles sont plus dangereux que d'autres, c'est le cas notamment des meubles en bois aggloméré qui dégagent beaucoup de substances chimiques à cause des quantités importantes de colle qu'ils contiennent.

Si vous êtes fumeur, sortez pour fumer car la fumée émise est particulièrement nocive et les composants émis dans l'air se fixent aux rideaux et autres textiles et sont libérés plus tard.

Dans la cuisine on trouvera : du monoxyde de carbone, émis par des appareils type chauffe-eau qu'il faut faire réviser régulièrement pour en limiter l'émission ; mais aussi de multipes substances chimiques liées aux produits d'entretien dont il convient de limiter l'usage.

 

Purifier l'air intérieur de son logement

La première façon de combattre la pollution intérieure est de la prévenir : ne pas abuser des produits d'entretien, ne pas fumer à l'intérieur (même à la fenêtre), éviter les revêtements en moquettes et utiliser des matériaux  écologiques tant pour ses travaux que pour son mobilier.

Ensuite, il convient de bien aérer son logement en ouvrant les fenêtres mais aussi en prenant garde à avoir une aération performante.

Enfin, puisqu'il n'est pas possible de garder ses fenêtres ouvertes en permanence, surtout en hiver pour éviter les déperditions de chaleur, il est conseillé d'utiliser un purificateur d'air. Il existe différents types de purificateurs d'air: à filtre ou ionisateurs, et permettent tous de filtrer efficacement l'air d'une pièce, à condition qu'ils soient de qualité. A l'achat d'un purificateur d'air, intéressez vous également à la quantité d'air qu'il est capable de traiter, cela vous indiquera pour quelle surface d'habitation il pourra garantir un air pur.

Pour en savoir plus sur la différence entre les purificateurs d'air à filtre et ionisateurs : rendez-vous ici !

Pour vous aider dans votre choix, nous vous proposons de découvrir notre gamme de purificateurs d'air.

Posté le 29/02/2016 Actualités, Bien être et santé 117

Les articles similaires

Les purificateurs d'air à filtre et ionisateurs:...

En plein milieu de l'hiver, il est difficile d'aérer son logement régulièrement au risque d’entraîner d'importantes...

Pollution de l'air: les dangers

La pollution de l’air a beaucoup fait parler d’elle au printemps dernier : des pics de chaleur couplés à un vent...

Produits déjà consultés

Aucun produits

Besoin de conseils

Du lundi au vendredi de 9h30 à 12h45 de 14h à 18H (17H00 le vendredi)

SERVICE CLIENT

01 43 67 15 15 

MAGASIN CÉLYATIS PARIS 

01 43 38 15 24

9-11 passage Bullourde 75011 Paris

Du mercredi au samedi de 10h00 à 13h00 (mardi 11h) de 14h00 à 19h00

Menu

Comparer 0