Basse vision: les démarches pour être aidé

Basse vision: les démarches pour être aidé

Lorsque l'on souffre d'une déficience d'acuité visuelle entrant dans la catégorie de la basse vision, il est possible de faire financer son aide visuelle par la Sécurité Sociale.

 

Se faire aider : critères d'éligibilité

Tout d'abord, pour entrer dans la catégorie basse vision il faut avoir une acuité visuelle inférieure ou égale à 3/10e pour le meilleur oeil ou avoir un angle de vision inférieur ou égal à 20 degrés. Ensuite, les modalités de financement d'une aide visuelle par la Sécurité Sociale varient en fonction de l'âge de la personne concernée mais aussi de son statut professionnel. Pour les moins de 20 ans, la prise en charge par la Sécurité Sociale est totale.

 

Démarches à effectuer

Tout d'abord pour être guidé à travers l'ensemble des démarches et interlocuteurs vous pouvez vous adresser à l'assistance sociale de votre mairie, avant d'acheter une aide visuelle. En attendant voici quelques points de repères concernant les démarches à effectuer.

Pour bénéficier d'un aide financière de la Sécurité Sociale à l'achat de votre loupe électronique, téléagrandisseur ou tout autre aide visuelle, il faut se munir des documents suivants:

  • L'ordonnance et une entente préalable de l’ophtalmologiste qui précise l’origine de la malvoyance, l’acuité visuelle avec et sans correction et le grossissement nécessaire ;
  • Un devis décrivant l’aide visuelle requise, qui devra être réalisé par l'opticien
  • Une lettre faisant état des raisons et expliquant le bienfondé de l’achat de l’aide visuelle.

Seuls ces 3 documents suffisent pour obtenir automatiquement une aide financière pour les moins de 20 ans.

En revanche, pour les personnes de 20 ans et plus, la démarche se complexifie un peu et les demandes de prises en charges sont étudiées par la Sécurité Sociale, au cas par cas.


Pour les personnes de 20 ans et plus qui sont en activité, il faut fournir les mêmes documents que les moins de 20 ans, la seule différence résidant dans le fait que les demandes de prises en charges sont étudiées au cas par cas par la Sécurité Sociale. Si vous êtes en activité dans le secteur privé, vous pouvez également vous adresser à l’AGEFIPH, si vous êtes fonctionnaire, il vous est possible de vous adresser directement au Ministère dont vous dépendez.

Si vous avez plus de 20 ans et que vous êtes sans activité, aucune prise en charge n'est prévue par la Sécurité Sociale mais vous pouvez tenter d'obtenir une aide financière auprès de votre complémentaire santé, votre conseil génral, votre mairie, votre caisse de retraite ou auprès du médecin conseil de la Sécurité Sociale.

 

 
Posté le 25/09/2015 Actualités, Seniors 112

Les articles similaires

Basse vision : causes et solutions

La basse vision toucherait plus de 3 millions de personnes rien qu'en France, un chiffre en constante augmentation du...

Qu'est-ce-que la basse vision?

La basse vision désigne une déficience visuelle qu'on ne peut pas corriger avec le port de lunettes ou de lentilles...

Guide aide à la vision: choisir une loupe ou un téléagrandisseur

Les personnes dont la baisse de l'acuité visuelle est trop importante pour être compensée par le port de verres...

Produits déjà consultés

Aucun produits

Besoin de conseils

Du lundi au vendredi de 9h30 à 12h45 de 14h à 18H (17H00 le vendredi)

SERVICE CLIENT

01 43 67 15 15 

MAGASIN CÉLYATIS PARIS 

01 43 38 15 24

9-11 passage Bullourde 75011 Paris

Du mercredi au samedi de 10h00 à 13h00 (mardi 11h) de 14h00 à 19h00

Menu

Comparer 0