Le neuropsychiatre David Servan-Schreiber est décédé

Le neuropsychiatre David Servan-Schreiber est décédé

David Servan-Schreiber est décédé ce dimanche 24 juillet, d’une rechute de sa tumeur au cerveau. Après 3 jours d’un semi-coma et surtout, 19 ans d’une lutte acharnée, il est parti, entouré par ses 3 frères. « Il est parti en douceur. Il s’est éteint en paix et sereinement », à déclaré son frère Franklin. Ce célèbre neuropsychiatre français était le fils de Jean-Jacques Servan-Schreiber, homme politique et fondateur du journal « L’Express ». Il aura débuté ses études à la faculté Necker- Enfants malades, à Paris, puis les continuera au Québec, jusqu’en 1984. Plus tard, il partira finalement aux Etats-Unis afin de devenir professeur de psychiatrie à l’université de Pittsburgh.

Il deviendra un neuropsychiatre reconnu grâce à deux livre qu’il aura écrit « Guérir », en 2003, et « Anticancer », en 2007. Dans ces deux ouvrages, il souhaite montrer l’efficacité des méthodes naturelles pour lutter contre l’anxiété et la dépression, sans pour autant vouloir remplacer la médecine plus traditionnelle. Selon lui, les thérapies plus classiques ne suffisent pas à guérir du cancer. Il démontre que le corps humain possède ses propres ressources pour affronter cette maladie mais également que le sport, la méditation, la qualité de vie et l’alimentation seraient des facteurs réduisant les risques de cancers. Et c’est en 2007, qu’une étude du Fond Mondial de Recherche confirme certaines de ses conclusions, et affirme que l’on pourrait éviter près de 40% de cancers en prenant en compte certains de ces facteurs, mis en avant par le docteur Servan-Schreiber. Ce sera après 18 années de lutte, en 2010, que son cancer réapparaîtra. En juin 2011, il publie « On peut se dire au revoir plusieurs fois », livre plus intimiste dans lequel il dresse un bilan de son long combat contre le cancer et évoque cette fois comment apprendre à mourir plus sereinement. Sentant sa fin proche, il déclarera la même année  « La mort fait partie du processus de vie, tout le monde y passe. En soi, c’est très rassurant. Profites en maintenant, fais les choses important que tu as à faire ». Toujours selon David Servan-Schreiber, sa méthode lui aura permis de vivre 19 ans au lieu des 6 ans annoncés par les médecins et surtout, d’améliorer sa vie.  

Posté le 22/09/2011 Actualités 39

Les articles similaires

Ma santé connectée

La santé connectée est un nouveau phénomène né de l’utilisation grandissante des Smartphones pour toute tâche...

Incontinence Glossaire

Retrouvez tous les termes médicaux liés à l'incontinence. Une aide précieuse pour comprendre précisément tous les...

Dossier jambes lourdes : L'origine de ce phénomène

Les jambes lourdes, un phénomène délaissé pour des conséquences parfois graves. Des complications parfois graves...

Dossier : Le mal de dos

Le mal de dos est devenu depuis quelques années un problème plus que persistant. Il y a peu de communication sur ce...

L'été au frais !

Et voilà l’été qui pointe le bout de son nez. Cette année, il sera en avance et surtout aride.

Produits déjà consultés

Aucun produits

Besoin de conseils

Du lundi au vendredi de 9h30 à 12h45 de 14h à 18H (17H00 le vendredi)

SERVICE CLIENT

01 43 67 15 15 

MAGASIN CÉLYATIS PARIS 

01 43 38 15 24

9-11 passage Bullourde 75011 Paris

Du mercredi au samedi de 10h00 à 13h00 (mardi 11h) de 14h00 à 19h00

Menu

Comparer 0