Incontinence Glossaire

Incontinence Glossaire

Définition des termes médicaux liés à l’incontinence urinaire, aux fuites urinaires et aux protections pour adulte :

Certains termes spécifiques sont employés dans le cadre de l’incontinence urinaire ou de son traitement. Voici quelques éléments pour mieux comprendre de quoi il s’agit.

Bandelettes :
Les bandelettes (ou bandelettes sous urétrales) sont de petites bandes de polypropylène qui sont placées sous l’urètre (le canal qui conduit l’urine depuis la vessie jusqu’à l’extérieur) et qui constituent un soutien pour la vessie. Elles limitent les incontinences d’effort.

Biofeedback :
Il s’agit d’une technique de rééducation périnéale permettant au patient de gérer lui-même l’efficacité de sa rééducation en étant conscient du contrôle exercé sur les muscles.

Cavité pelvienne :
La cavité pelvienne est la zone du bassin dans laquelle se trouvent :

  • La vessie
  • Les organes génitaux internes
  • Une partie du tube digestif : le côlon et le rectum

Couche absorbante : Voir protection urinaire.

Détrusor : Détrusor est le nom donné au muscle de la vessie.

Diurèse
Il s’agit du volume d’urine sécrété en un temps donné. On s’intéresse à :

  • La composition de l’urine (eau, ions, minéraux)
  • La quantité d’urine (normalement entre 800 et 1 500 ml/jour et 2 700 ml au maximum)

Enurésie :

Enurésie est une forme d’incontinence qui apparaît le plus souvent chez l’enfant qui devrait être propre. C’est une incontinence essentiellement nocturne. On parle d’énurésie quand l’incontinence urinaire a lieu au moins 2 fois par semaine et qu'elle entraîne une souffrance notable avec une altération du fonctionnement social, scolaire ainsi que familial.

Faiblesse urinaire :
C’est ce qui se produit en cas d’incontinence d’effort. La personne n’est pas en mesure de retenir son urine.

Fuite urinaire :
Incapacité à contrôler sa vessie. Cela entraîne des pertes d’urine involontaires qu’on appelle fuites urinaires.

Hyperactivité vésicale :
Il s’agit de la contraction involontaire de la vessie. Intervenant à n’importe quel moment, cette contraction entraîne un besoin impérieux d’uriner. On parle aussi de vessie hyperactive ou d’instabilité vésicale.

Incontinence :
L’incontinence peut être :

  • Urinaire : il s’agit de la perte involontaire d’urine (il existe plusieurs types d’incontinences urinaires)
    En savoir plus voir : les formes de l’incontinence
  • Décale : il s’agit de la perte involontaire de selles.

Instabilité vésicale : Voir hyperactivité vésicale.

Miction : C’est le fait d’uriner.

Périnée :
C’est la zone qui se situe entre l’anus et les organes génitaux internes. Le périnée rassemble les muscles qui constituent le plancher pelvien.

Plancher pelvien :
C’est l’ensemble de muscles et de ligaments qui soutient les organes de la cavité pelvienne (vessie, utérus et intestins notamment). Le plancher pelvien assure le soutien de la vessie, entre autres.

Prostate :
La prostate fait partie de l’appareil génital de l’homme. Cette glande se situe sous la vessie et en avant du rectum. Avec l’âge, cette glande peut grossir et finir par obstruer l’urètre.

 

Protection urinaire / Couche absorbante :
La plupart des protections urinaires sont équipées de 3 coussins :

  • Le coussin diffuseur qui évacue l’urine,
  • Le coussin absorbant qui capte l’urine,
  • Le coussin inférieur qui assure le maintien et la bonne répartition de l’urine.

L’épaisseur de la couche varie en fonction de la capacité d’absorption souhaitée. En savoir plus voir : Les protections

Rééducation périnéale ou Rééducation du périnée :
Il s’agit d’une technique de rééducation visant à prévenir ou à traiter l’incontinence d’effort. Ce type de rééducation est souvent proposé après un accouchement.

Sphincter :
Il s’agit d’un muscle circulaire qui gère l’ouverture et la fermeture des orifices dont il a la charge.
Le sphincter urinaire, par exemple, est placé autour de l’urètre et sa contraction permet de retenir l’urine.
Il peut également s’agir d’un sphincter artificiel (en savoir plus : Chirurgie).

Uretères :
Il s’agit des conduits qui mènent l’urine depuis les reins jusqu’à la vessie.

Urètre :
Canal conduisant l’urine en dehors de la vessie. Chez l’homme il est beaucoup plus long que chez la femme.

Vessie :
La vessie est un organe situé dans le petit bassin qui joue un rôle de réservoir pour l’urine qui lui parvient des reins via l’uretère. Lorsqu’elle fonctionne correctement, la vessie stocke l’urine puis l’évacue au cours de la miction via l’urètre. La vessie peut stocker de 400 à 500 ml chez les adultes. (En savoir plus : Le fonctionnement normal de l’appareil urinaire).

Posté le 21/03/2014 Incontinence chez l'adulte 50

Les articles similaires

Incontinence : diminuer les fuites urinaires

Découvrez quelques astuces pour tenter de diminuer les fuites urinaires.

Incontinence - Les associations d'aides

Il existe de nombreuses associations et sites internet qui rassemblent des personnes touchées par les problèmes...

Incontinence - Les urologues

Vous trouverez ici une liste d'urologues compétents et qualifiés pour vous aider à traiter les problèmes...

Produits déjà consultés

Aucun produits

Besoin de conseils

Du lundi au vendredi de 9h30 à 12h45 de 14h à 18H (17H00 le vendredi)

SERVICE CLIENT

01 43 67 15 15 

MAGASIN CÉLYATIS PARIS 

01 43 38 15 24

9-11 passage Bullourde 75011 Paris

Du mercredi au samedi de 10h00 à 13h00 (mardi 11h) de 14h00 à 19h00

Menu

Comparer 0