Réapprendre à marcher après un accident ou une longue période d’immobilisme peut s’avérer être un véritable défi. Ce processus nécessite patience, persévérance et les bons exercices guidés par des professionnels de santé. Cependant, certains exercices peuvent se pratiquer à domicile sous recommandation et surveillance d’un physiothérapeute.

Comprendre le processus de rééducation à la marche

Marcher est une action que beaucoup tiennent pour acquise, mais elle représente l’intégration complexe du système nerveux, des muscles et des os.

Les étapes de la rééducation

La rééducation motrice possède plusieurs phases, débutant généralement par le renforcement musculaire et l’équilibre, puis progressant vers des exercices plus dynamiques et complexes.

L’importance de l’accompagnement professionnel

Toute démarche visant la réadaptation de la marche doit être supervisée par des spécialistes qui établiront un programme personnalisé et s’assureront que les exercices sont effectués correctement pour éviter les blessures.

Le rôle du kinésithérapeute

Le kinésithérapeute jouera un rôle capital dans votre réhabilitation. Cette collaboration assure des progrès constants et vous apprend à écouter votre corps pour reconnaître les signaux importants.

Exercices à réaliser pour réapprendre à marcher

Renforcement musculaire initial

    • Levé de jambe allongé: Couché sur le dos, soulevez une jambe à la fois en gardant le genou droit.
    • Serrer les fessiers: En position allongée, contractez les muscles fessiers pendant quelques secondes.
    • Pointage des pieds: Assis avec les jambes tendues, pointez et fléchissez alternativement les pieds.

Amélioration de l’équilibre

    • Station debout: Tenir debout en s’appuyant sur un support stable.
    • Marche latérale: Déplacer un pied sur le côté puis rapprocher l’autre en restant bien droit.
    • Élévations sur la pointe des pieds: Debout, se hisser sur les orteils et redescendre doucement.

Progression vers la marche

Après consolidation de l’équilibre et du renforcement musculaire, on peut entamer des exercices qui simulent la marche.

    • Marche sur place: Tout d’abord sans lever les pieds du sol, puis en accentuant le mouvement peu à peu.
    • Pas en avant et en arrière: Prendre un pas vers l’avant avec une jambe et revenir à la position initiale.
    • Utilisation de barres parallèles: Avec l’aide d’un kinésithérapeute, faire quelques pas le long de barres parallèles.

Conseils supplémentaires pour un bon rétablissement

Outre les exercices, certains éléments sont cruciaux pour optimiser votre rétablissement.

La patience et la constance

Réapprendre à marcher est un marathon, non un sprint. Il est essentiel de rester patient et de suivre régulièrement son programme de rééducation.

L’écoute de son corps

Respecter ses limites est fondamental pour ne pas s’exposer à des risques inutiles et pour comprendre les signaux que notre corps nous envoie.

Conclusion

Si vous êtes dans la situation de devoir réapprendre à marcher, gardez à l’esprit que chaque petit pas est une victoire. Armé de persévérance, de soutien professionnel et des bons exercices, vos efforts porteront leurs fruits avec le temps.

Exercice Description Objectif
Levé de jambe Couché sur le dos, une jambe levée à la fois Renforcement des cuisses
Serrer les fessiers En position allongée, contracter et relâcher les muscles fessiers Activation du grand fessier
Pointage des pieds Assis, pointez et fléchissez les pieds Amélioration de la circulation et mobilité des chevilles
Marche sur place Simuler la marche sans avancer Coordination des mouvements et renforcement

La réadaptation à la marche peut être longue et difficile, mais en vous appuyant sur ces exercices et conseils, et surtout avec le support de professionnels, votre retour à la marche normale sera sécurisé et peut-être même plus rapide que prévu.

Votez pour ce post
Retour en haut