De nombreux travaux sont en cours dans différents domaines, pour améliorer les conditions de l’être humain. Rendre la vue aux aveugles, permettre à une personne paralysée de marche de nouveau, lutter contre Parkinson en stimulant le cerveau. Tout ceci fait parti d’un ensemble de techniques ainsi que de réflexions que l’on appelle le transhumanisme. Cela peut être physiques et mentales, avec l’utilisation de biotechnologies et de nanotechnologies.

Le transhumanisme, définition ?

Le transhumanisme c’est un mouvement de pensées, cherchant à améliorer les conditions de l’Homme, et l’accélération de l’évolution des intelligences artificielles, tout ça grâce à la science. La mort, ainsi que le vieillissement et la souffrance de l’être humain, sont considérés comme des tare pour les transhumanistes, pensant que les nouvelles technologies peuvent tout enrayer.

Le but du transhumanisme serait de transformer l’Homme, pour avoir plus de facultés physiques, mentales et cognitives. C’est un peu une quête de l’immortalité.

Origine du transhumanisme:

C’est dans les années 1950 que nait le mouvement du transhumanisme, il est rendu populaire par un biologiste, Julien Huxley. Puis il se concrétiste vraiment dans les année 80, surtout en Californie. Les transhumanismes partagent leurs idées dans l’art et dans la culture populaire tel que:

  • Les livres,
  • Les films,
  • Dans les bandes dessinées.

D’ailleurs, ces dernières en parlent depuis bien longtemps, de ces liens entre l’homme et la technologie. Le mouvement est désormais suivi par de nombreux adeptes et même soutenu par Google qui investit beaucoup dans les domaines de l’intelligence artificielle et de la biotechnologie.

Actuellement, de nombreux autres courants ont pris place aux côtés du transhumanisme comme:

  • L’extropianisme,
  • Le technogaïanisme,
  • Et le transbiologisme.

Le transhumanisme peut-il changer le monde?

Nous pouvons difficilement prévoir les conséquences sociétales du mouvement transhumanisme, mais ils nous parlent d’un futur plus ou moins proche ou l’on peut imaginer:

  • Une vie longue, avec un vieillissement ralentissant, ainsi qu’une meilleure santé en règle générale.
  • Un corps préservé par la cryogénie, avec un réveil dans un futur plus propice.
  • Des maladies dégénératives qui prennent fin, comme la maladie d’Alzheimer ou de Parkinson avec la thérapie génétique.
  • Une amélioration de nos fonctions cognitives, une meilleure mémoire et un apprentissage accéléré.
  • Le téléchargement de sa conscience dans un appareil et pourquoi pas, des cerveaux synthétiques.
  • Une avancée dans la cybernétique, avec des prothèses, des implants et des organes artificiels encore plus poussés que ceux permettant déjà de corriger des handicaps.
  • Une modification volontaire de notre corps avec une implantation de composants artificiels.

Mais tout ceci ne reste pour le moment que des spéculations, l’avenir nous dira si le transhumanisme voyait juste ou non. qu'est ce que le transhumanisme

Et les dangers?

Depuis des années, le transhumanisme fait parler et subit critiques et controverses, que ce soit sur le plan moral ou même pratique. C’est souvent dû à la peur du changement de l’ordre naturel de la vie.

A lire aussi:  Qu'est ce que le régime keto ?

Mais le transhumanisme mise sur la croyance en la technologie, pouvant selon eux, être une véritable source de bonheur. Nous pourrions stopper cette peur du vieillissement et de la mort, réparant alors les imperfections de notre corps et notre esprit au lieu de les accepter telles qu’elles sont.

Transhumanisme, exemple: Avec les smartphones et leur évolution, nous voyons que les technologies sont souvent utiles, pour nous rendre libre. Seulement, entre avoir un mobile et avoir des technologies dans le corps, il y a une sacrée différence. Cela effraie d’être liée physiquement avec la technologie, pouvant éventuellement être piratée.

Nous pourrions alors contrôler les êtres humains, bafouant tous nos droits, même les plus fondamentaux. Puis dans une société déjà bien assez inégalitaire, les gens devraient modifier leurs corps, pour rester jeunes et vaillants, pour trouver du travail, pour avoir une vie sociale..

Cela ne diminuerait pas les différences sociales, bien au contraire, le transhumanisme viendrait creuser un écart encore plus grand dans la population, avec les riches d’un côté qui pourraient vivre très longtemps en bonne santé, et les pauvres.. Vous voyez le tableau.

Nous pouvons craindre aussi une éventuelle dérive, une discrimination génétique, une paresse intellectuelle et surtout une trop grande confiance en la technologie. Du coup, beaucoup de scientifiques s’opposent à tout ceci, considérant le transhumanisme comme une imposture scientifique.

Les risques de ces nouvelles technologies sont donc aussi importants que leurs potentiels bénéfices. Nous pourrions craindre: 

  • Des conflits militaires,
  • De nombreux actes terroristes,
  • Mais aussi des accidents nucléaires, bactériologiques, épidémiques, chimiques.. .
  • Le fait de mettre en place la nanotechnologie pourrait même être une menace pour la vie su Terre, imaginons que ce soit acquis par un groupe de terroristes, sans que notre système de défense ne soit prêt?
  • Il y a certains d’autres dangers que nous n’envisageons pas encore..

Un être humain transformé par le transhumanisme?

La biotechnologie mise en avant par le transhumanisme servirait à rendre l’Homme plus mobile, plus intelligent, plus beau et surtout plus résistant. Le but serait d faire vivre l’homme au moins 150 ans, voire carrément de le rendre immortel. Le protégeant alors de tous les agents pathogènes, de guérir toutes les maladies et de protéger le corps du vieillissement.

Mais le transhumanisme essaye surtout de nous préparer à cette transition vers des androïdes qui pourraient nous succéder. Il semblerait selon eux, que dès 2029, les intelligences artificielles seront égales à l’espèce humaine. En 2045 l’Homme pourra fusionner avec cette IA permettant alors d’augmenter ces capacités.

Alors bon, chacun est libre d’en penser ce qu’il veut, tant que nous pouvons encore le faire par nous même..

5/5 - (2 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page