La fracture du poignet est une blessure courante qui survient généralement à la suite d’une chute sur une main tendue. Bien que la plupart de ces fractures puissent guérir sans problème majeur avec le temps et les soins adéquats, des complications peuvent parfois survenir. La connaissance et la prévention de ces complications sont essentielles pour une récupération optimale.

Complications immédiates suite à une fracture du poignet

Une fois que le diagnostic de fracture du poignet est posé, il est crucial de surveiller l’apparition des signes suivants :

Lésions des nerfs et des vaisseaux sanguins

      • Lésion nerveuse : Des signes comme un engourdissement ou des fourmillements dans la main ou les doigts peuvent indiquer une lésion nerveuse.
      • Troubles vasculaires : La pâleur ou la cyanose (coloration bleutée) de la main peut signaler une complication vasculaire.

Syndrome du canal carpien

Le gonflement et l’inflammation dus à la fracture peuvent entraîner une compression du nerf médian à travers le canal carpien, provoquant douleur et faiblesse dans la main affectée.

Complications à moyen et long terme

Après une prise en charge initiale, certaines complications peuvent se manifester plus tardivement :

Risques d’arthrose

Suite à une fracture, le risque de développer de l’arthrose au niveau du poignet est accru, surtout si la fracture a impliqué les surfaces articulaires.

Infection

Les fractures ouvertes ou les interventions chirurgicales augmentent le risque d’infection, besoin alors de surveillance et éventuellement d’un traitement antibiotique.

Algodystrophie (SDRC)

Un syndrome de douleur régionale complexe, connu également sous le nom d’algodystrophie, peut survenir après une fracture du poignet, conduisant à des douleurs chroniques, des changements de couleur de la peau, et un gonflement persistant.

La consolidation osseuse

Voici les problématiques liées à la consolidation osseuse :

Cal vicieux

Une consolidation incorrecte de l’os peut mener à un cal vicieux, nécessitant parfois une intervention chirurgicale corrective pour restaurer la fonction normale du poignet.

Pseudarthrose

Parfois, l’os ne consolide pas correctement, résultant en une pseudarthrose, où l’os reste mobile à l’endroit de la fracture.

La rééducation du poignet

Un aspect crucial de la récupération est la rééducation :

Limitation de l’amplitude de mouvement

Il n’est pas rare de perdre en mobilité suite à une fracture du poignet. Un travail de physiothérapie est souvent nécessaire pour retrouver la pleine amplitude de mouvement.

Faiblesse musculaire

L’immobilisation peut entraîner une faiblesse musculaire, c’est pourquoi l’exercice et le renforcement sont fondamentaux pour un bon rétablissement.

Prévenir les complications

Afin de minimiser les risques de complications, des mesures peuvent être adoptées :

Protocoles de soins

Les protocoles de soins définis par les professionnels de santé doivent être suivis méticuleusement pour favoriser une bonne guérison.

Une alimentation et une hydratation adéquates

Une bonne nutrition et une hydratation suffisante sont essentielles pour faciliter le processus de guérison des os.

Surveillance et suivi médical

Des rendez-vous réguliers avec le médecin traitant permettent de détecter rapidement toute signe de complication.

Complication Signes à surveiller Prévention/Traitement
Lésions nerveuses/vaisseaux Engourdissement, pâleur, cyanose Immobilisation adéquate, surveillance
Syndrome du canal carpien Douleur, faiblesse de la main Anti-inflammatoires, décompression si nécessaire
Arthrose Raideur, douleur articulaire Physiothérapie, anti-inflammatoires, parfois chirurgie

Je tiens à vous rappeler qu’une écoute attentive de votre corps et une communication ouverte avec vos soignants sont primordiales. Si vous notez quelque chose d’inhabituel durant votre période de guérison, n’hésitez pas à en parler.

En conclusion, même si les fractures du poignet sont communes, elles peuvent entrainer une variété de complications qui peuvent impacter la qualité de vie. Avec des soins appropriés, de la patience et en respectant scrupuleusement les conseils médicaux, la majorité des patients retrouveront une fonction normale de leur poignet. Restez vigilant(e) à toute modification, et agissez rapidement pour adresser tout symptôme anormal à votre médecin.

Votez pour ce post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut