Suite à une fracture de la cheville, il est essentiel d’entamer un processus de rééducation pour retrouver sa mobilité et sa force musculaire. Cet article explore les différentes étapes et exercices clés pour une récupération optimale.

Rééducation de la cheville post-fracture : L’importance d’un suivi adapté

La période suivant une fracture de la cheville est souvent marquée par une immobilisation destinée à favoriser la guérison osseuse. Cependant, cette inactivité conduit également à une atrophie musculaire et à une perte de souplesse articulaire. D’où la nécessité de débuter une rééducation ciblée dès que votre médecin le valide.

Les premiers pas vers la guérison

La rééducation débute généralement par des exercices de mobilisation douce. Ces mouvements ont pour but de réveiller l’articulation :

    • Roulements de cheville
    • Étirements doux du tendon d’Achille
    • Mouvements de flexion-extension

Renforcement musculaire et récupération fonctionnelle

Progressivement, on intègre des exercices de renforcement. Des élastiques de résistance peuvent être utilisés pour travailler les muscles péri-articulaires :

    • Extensions contre résistance élastique
    • Travail en pronation/supination de la cheville

Les Exercices phares de la Rééducation Cheville

Voici quelques exercices-types qui peuvent être prescrits :

Le travail d’équilibre

La proprioception, ou sens de l’équilibre, est souvent altérée après une fracture. Les exercices suivants sont cruciaux :

    • Station unipodale (sur un pied)
    • Utilisation d’une planche d’équilibre ou bosu

Usage de matériel spécifique

Dans le cadre d’une prise en charge en physiothérapie, l’utilisation d’appareils comme le vélo à bras ou encore la machine isocinétique peut être indiquée pour moduler la difficulté et adapter la charge de travail.

Techniques Complémentaires

La guérison ne repose pas uniquement sur la pratique d’exercices. D’autres techniques complémentaires prennent part au rétablissement :

La Cryothérapie

L’usage du froid limite l’inflammation et la douleur post-exercice.

La Thermothérapie

L’application de chaleur peut détendre les tissus et favoriser la circulation sanguine.

La Thérapie manuelle

Elle peut inclure des mobilisations articulaires effectuées par le thérapeute pour gagner en amplitude.

La Kinésithérapie

Cette dernière offre un accompagnement individualisé et ciblé, permettant ainsi d’adapter la rééducation à l’évolution de chaque patient.

Un tableau synthétisant les différentes phases

Semaines Phases de Rééducation Objectifs Exemples d’Exercices
1-3 Mobilisation précoce Limiter l’atrophie et les raideurs Roulements de cheville
4-6 Renforcement musculaire Recouvrer de la force Elastiband, lever de talon
7-9 Proprioception Améliorer l’équilibre Station sur bosu
10+ Reprise fonctionnelle Retour aux activités quotidiennes Vélo, natation

Chaque étape apporte son lot de défis, mais avec de la persévérance, j’ai vu de nombreux patients retrouver une marche fluide et sans douleur.

Pour conclure, la rééducation après une fracture de cheville est un processus graduel qui demande du temps, de la patience, et l’accompagnement d’un professionnel. Chaque étape, de la mobilisation initiale à la reprise complète des activités, est cruciale. L’implication du patient dans son programme de rééducation est la clé d’une récupération réussie. N’hésitez pas à discuter avec votre kinésithérapeute des meilleurs exercices adaptés à votre cas et à suivre scrupuleusement ses recommandations pour un retour optimal à vos activités favorites.

Votez pour ce post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut