Beaucoup de gens passent la moitié de la journée assis, et ce n’est pas exagéré : au travail, au volant, sur le canapé… Dans cette optique, prendre soin de sa posture et des endroits où l’on s’assied va bien au-delà du confort : c’est un problème de santé. Cet article vous aidera à choisir les sièges mieux adaptés à vos besoins d’un point de vue ergonomique.

Pourquoi éviter les sièges non ergonomiques ?

L’idée de choisir une chaise avec une bonne ergonomie n’est pas seulement une question de style, de design ou de décoration, c’est une aussi une question de santé. Bien que l’une des dernières tendances en matière de travail de bureau soit le travail debout, la chaise reste cet élément essentiel pour de nombreux travailleurs. La plupart des travailleurs passent la plus grande partie de leur temps de travail assis sur une chaise. Cependant, cela peut avoir des conséquences fâcheuses sur votre santé.

En effet, les sièges non ergonomiques peuvent entraîner une dégénérescence des vertèbres. Le travail sédentaire est-il donc la cause des douleurs en bas du dos ? Eh, oui, cela est bien possible. D’ailleurs, comme l’a révélé l’OMS, la vie sédentaire est l’une des dix principales causes de décès et d’invalidité dans le monde. En effet, la non-utilisation de chaises ergonomiques au travail est l’une des causes directes de l’apparition de douleurs chroniques. Et ces douleurs affectent la productivité et l’efficacité des travailleurs. Si les travailleurs sont atteints, l’entreprise le sera aussi et probablement l’économie du pays.

Aussi, les travailleurs qui ressentent un inconfort intense au quotidien ont plus tendance à s’absenter que ceux qui sont dans le confort. Les sièges non confortables peuvent également causer des douleurs cervicales. Il est de ce fait clair que les sièges ergonomiques sont d’une importance unique. Aujourd’hui, le marché du meuble offre de nombreuses solutions pour trouver cette chaise ergonomique parfaite. Cependant, certains facteurs doivent être pris en compte dans le choix.

Qu’est-ce qui fait une bonne chaise ergonomique ?

siège ergonomique

Bien sûr, ce qui fonctionne pour une personne peut ne pas fonctionner pour une autre. C’est pourquoi, lors du choix de celui à acheter, les caractéristiques minimales de chaque chaise de ne sont pas toujours très utiles. Par exemple, en fonction de leur posture, une chaise peut être parfaite pour certains et cette même chaise peut être le mauvais choix pour quelqu’un d’autre.

La principale préoccupation lors du choix d’une chaise ergonomique est qu’elle soutienne correctement votre dos. L’objectif est en effet de vous garder en bonne santé en évitant une tension inutile sur votre colonne vertébrale, votre cou et vos épaules. Les chaises étant formes et de tailles variées, en choisir une qui vous offre une flexibilité maximale dans l’ajustement de votre position est d’une grande importance.

A lire aussi:  Comment choisir un purificateur d'air ?

Quels sont les éléments à prendre en compte dans le choix d’une chaise ?

Plusieurs types de siège sont disponibles aujourd’hui sur le marché. Mais, pour faire un choix avisé de celui qui vous convient le mieux, vous devrez tenir compte de sa hauteur, son support lombaire et le siège.

La hauteur du siège

La première caractéristique que vous devez regarder lors du choix de la meilleure chaise ergonomique est sa hauteur. Vous devrez regarder la hauteur de votre siège de deux points de vue :

  • Hauteur d’assise ;
  • Hauteur de dossier.

La hauteur d’assise, c’est votre hauteur, une fois assise par rapport au sol. Sur la question, les modèles de fauteuils opératifs ou de direction disposent aujourd’hui d’un système qui régule la hauteur du siège au sol. Néanmoins, assurez-vous que vos pieds se posent fermement sur le sol et que vos genoux forment un angle de 90 degrés. Après ce test, vérifiez que le dispositif de réglage de la hauteur du siège est accessible sans avoir à se lever du fauteuil. Quant à la hauteur du dossier, assurez-vous que la chaise vous permette de régler la hauteur du dossier aussi bien vers le haut que vers le bas, ainsi qu’en avant et en arrière.

Le support lombaire

L’utilisation d’une chaise sans support lombaire adéquat est une cause directe de lombalgie. La lombalgie est une douleur intense qui se ressent au niveau des reins. Nombreux sont les professionnels qui en souffrent à la fin de la journée de travail. Pour éviter ces douleurs, il est très important que le siège ait un bon soutien lombaire qui amortisse cette zone délicate de votre autonomie.

Le siège

Certaines personnes confondent ergonomie et confort et choisissent ainsi leur siège de bureau en fonction de l’épaisseur du rembourrage du coussin. Logiquement, l’assise de la chaise doit être rembourrée. Cependant, elle ne doit pas être si molle qu’elle se déforme avec le temps. Le siège doit pouvoir s’adapter aux mauvaises postures que vous adoptez lorsque vous travaillez assis.

Une autre caractéristique importante du siège est sa taille et sa profondeur : un siège ergonomique de qualité doit être adaptée à la taille et au poids de la personne qui va l’utiliser. Le siège doit également avoir une légère courbe dans sa partie avant pour éviter une pression inutile sur vos cuisses et vos genoux. Bien sûr, le confort ne fait pas tout. Vous devez également tenir compte de votre budget afin de trouver quelque chose de convenable au bon prix.

 

 

5/5 - (2 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page