Certains régimes recommandés par les nutritionnistes et les professionnels de la santé sont efficaces, d’autres non. L’un des plus connus est le régime Cohen, élaboré par le Dr Cohen et souvent évoqué dans les médias. Principe. Le plus grand plaisir de tous ! Son expérience montre que pour mieux manger, il faut savoir ce que l’on aime et ce que l’on n’aime pas. Cela relève du bon sens et s’applique à tous les aspects des habitudes alimentaires. Mais est-ce que ça marche vraiment ?

Le régime Cohen : principes

Qui ne connaît pas le Dr Cohen ? Pendant de nombreuses années, il a dit à la télévision : « Mangez tout mais moins, et augmentez votre apport énergétique ». Oui, c’est la recette de Jean-Michel Cohen, un nutritionniste très connu dans les médias. Le principe de la méthode d’amincissement du Dr Cohen est très simple. Notons qu’il existe plusieurs, autres régimes pour perdre du poids comme par exemple le régime keto. Pour perdre du poids, il faut limiter votre apport calorique, mais il n’est pas question de se priver. Cependant, en choisissant les bons aliments et en faisant de l’exercice, vous pouvez réduire votre apport calorique. La première étape du régime Cohen, appelée régime booster (en un mois), vise une perte de poids rapide avec un minimum de sucre dès les premiers jours, Jean-Michel Cohen espérant perdre 5 kg en 15 jours. La deuxième phase, le « régime équilibré », est un régime hypocalorique de 1200 à 1500 kcal.

Les dangers de ce régime

Ce régime cohen hypocalorique est également riche en protéines et en graisses, ce qui est normal puisqu’il exclut presque tous les sucres (et donc les glucides) de l’alimentation. Par conséquent, un apport insuffisant en fibres, surtout pendant la première phase (environ 14 g par jour au lieu des 25 g recommandés), peut entraîner des problèmes de transit. De nombreuses carences apparaissent dans la première phase : fer, magnésium, vitamine C… bien qu’elles disparaissent dans la deuxième phase du régime. Avec ce régime très restrictif, il est possible de perdre du poids rapidement. Cependant, la perte de poids la plus rapide est aussi la plus néfaste pour l’organisme : grande faiblesse, maux de tête…

Le régime Cohen, le bon sens

La partie la plus difficile d’un régime cohen réussi n’est pas de le commencer, mais de le maintenir. Cependant, un régime trop strict conduit inévitablement à une perte de motivation, à un épuisement alimentaire, ce qui conduit le patient à perdre du poids. Pour éviter cela, le Dr Cohen suggère de combiner plaisir et perte de poids afin de créer les conditions psychologiques nécessaires à une alimentation stable et une bonne santé. Comme le plaisir réduit la privation, le patient mangera mieux et moins sans s’en rendre compte. Comme les résultats sont mesurés sur la balance, le patient pourra rester motivé plus longtemps en adoptant des habitudes alimentaires saines. Cela permet au patient de manger ce qu’il veut dans le cadre de son équilibre calorique (et macronutriments) quotidien.

A lire aussi:  Comment méditer ? Les techniques pour apprendre la méditation

Consommation excessive d’aliments hypocaloriques

régime Cohen

La plupart des régimes hypocaloriques, tels que les régimes fast et quick, sont trop stricts pour être poursuivis pendant six semaines sans surveillance médicale. Ils ne contiennent pas de graisse, mais sont déficients en acides gras essentiels oméga-6 et oméga-3, en vitamines et en minéraux. Selon les recommandations diététiques officielles, les femmes devraient consommer au moins 1200 kilocalories par jour et les hommes au moins 1800 kilocalories par jour pour couvrir tous leurs besoins nutritionnels. En conséquence, les apports recommandés en aliments enrichis et en aliments rapides sont insuffisants, notamment pour :

  • Les vitamines C et E ;
  • Le calcium ;
  • Le magnésium.

Un apport calorique très faible ralentit la perte de poids à long terme, car le métabolisme de base est réduit et le corps se rend compte que le manque d’énergie est une menace. Le corps ralentit alors pour se protéger de la famine. Par conséquent, le corps se sent plus fatigué, ainsi, il faut vérifier ses soins de santé. Ces préparations très peu caloriques peuvent entraîner une prise de poids rapide lors du retour à un régime moins calorique. Il est donc important de ne pas suivre une prescription de 900 kcal pendant plus de six semaines consécutives et de ne pas dépasser 600 kcal. Cette dernière procédure ne doit pas être effectuée plus d’une fois par semaine pour détoxifier l’organisme après un repas copieux ou pour accélérer la perte de poids.

Un régime hypocalorique non restrictif

Le programme Cohen est un régime hypocalorique qui vous permet de perdre entre 3 et 5 kilos par mois, en fonction de votre âge, de votre sexe et de votre activité physique. Le nutritionniste s’attache à apprécier vos repas et à équilibrer progressivement votre alimentation pour atteindre votre poids idéal. De cette façon, vous éviterez toutes les difficultés liées aux régimes traditionnels rigides. Le nutritionniste propose un régime honnête et sincère qui vous permettra de perdre du poids, en tenant pleinement compte de vos besoins et de votre corps. Il faut toujours prendre conseil chez son médecin en toutes circonstances. Le régime Cohen, qui convient à toute personne désireuse de perdre du poids ou du moins de garder la ligne, est également connu sous le nom de régime mondial.

Une recette simple

La méthode Cohen s’adresse aux personnes qui veulent perdre du poids à leur propre rythme, sans se tuer ou se priver de tout, mais en atteignant tout de même leur objectif de perte de poids. Le principe est simple : l’apport énergétique et calorique doit être inférieur à la dépense énergétique. Le nutritionniste Jean-Michel Cohen préfère le programme aux régimes. L’objectif principal de sa méthode est de vous apprendre à vous alimenter sainement, en privilégiant une alimentation variée et équilibrée. Le secret du programme du Dr Cohen est que vous pouvez manger n’importe quoi. Il n’y a pas de restrictions alimentaires, et les écarts sont autorisés à condition qu’ils soient correctement inclus dans le plan de repas.

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page